Alès Audace 2018, un moment fort pour le dynamisme économique alésien

Alès Audace 2018, un moment fort pour le dynamisme économique alésien

La cérémonie de remise des prix du Concours Alès Audace s’est déroulée le mercredi 28 novembre, permettant aux dix projets de bénéficier de 130 000 euros de dotations au service de leurs projets et du dynamisme du territoire. Retour sur le palmarès de cette soirée grande soirée économique. 

Le palmarès : une édition 2018 riche d’audace et de diversité

CATÉGORIE « DÉFI TERROIR »

  • Pierre Boccon-Gibod : GAROMA, développer la filière des Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (PPAM).
  • Cécile Joffart : Laboratoire de transformation de légumes bio.
  • Stéphane Ozil : Cévennes.love, projet digital de mise en valeur des Cévennes.
  • Julien Pinchon : Halles bio de Vézénobres, distributeur automatique de produits bio. Également « Prix du public »

CATÉGORIE « CONCOURS GÉNÉRAL »

  • Magali Viala : Le Garage des Cévennes, ateliers et formations dédiés à l’univers de la moto.
  • Hervé Hugon et Élodie Zaoui : Clean Bill, dématérialisation de factures et preuves d’achat.
  • Hoilid Lamssalak : PCS Connect, plateforme web de prévention et de gestion des risques naturels et technologiques.
  • Sébastien Perdigao : Ceven’ Games, développer les loisirs indoor.
  • Lionel Guichard : Pole Images, collectif de photographes.

COUP DE CŒUR DU JURY

  • Sébastien Roques : EVO Pods, projet de mobilité urbaine durable.

LES ENTREPRISES DE L’ANNÉE

Comme l’an dernier, trois entreprises dont le dynamisme était remarquable en 2018 étaient mises à l’honneur (sans dotation) au cours de la soirée.

  • Axens
  • Senfas
  • Le Riche (restaurant)

Un parrain prestigieux

Cette année c’est Patrice Canayer, entraîneur emblématique du Montpellier Handball, qui parrainait le concours, succédant à Louis Gallois. Témoin attentif du déroulement de la soirée, il en fut acteur également en remettant un prix, puis en prenant la parole le temps d’une courte conférence sur le thème « Entreprise et sport : cultiver la performance durable ».

S’appuyant sur son expérience, le coach Canayer, poussait aussi profondément que possible le parallèle entre ces deux démarches pourtant si différentes en apparence que sont le sport et l’entrepreneuriat. Il était alors question de rythme, de temps forts et de temps faibles, de performance et de récupération. Une intervention passionnante, de l’avis de tous.

Alès Audace : ce n’est pas qu’un palmarès

Chaque année depuis sept ans le concours Alès Audace est, pour notre agence de développement économique, un moment clé dans le calendrier de l’année. En effet, à travers ce concours le rôle de guichet unique d’Alès Myriapolis retrouve ainsi tout son sens. Plus de 120 projets candidats, 25 finalistes, autant de projets prouvant le dynamisme de notre agglomération, qui vont bénéficier de l’appui  direct ou indirect d’Alès Myriapolis.

Durant les mois à venir, le rôle d’Alès Myriapolis sera de favoriser la poursuite de ce dynamisme entrepreneurial, en permettant à chacun(e) d’être mis en relation avec le bon interlocuteur,  en apportant appui ou  solutions pour les finalistes ou entrepreneurs déjà installés, tout en valorisant les initiatives et les réussites de notre territoire.

À lire à ce sujet

No Comments

Post A Comment